Comment utiliser WordPress Speed ​​Index pour améliorer votre site

Avez-vous déjà entendu parler de WordPress Speed ​​Index?

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler du terme «indice de vitesse», mais vous avez certainement été témoin de ses effets, en supposant que vous utilisez un ordinateur comme pratiquement tout le monde dans le monde. Le terme fait référence à la durée nécessaire avant que les composants visibles d'une page Web ne soient affichés sur votre écran.


L'importance de l'indice de vitesse

WebPageTest est l’un des outils les plus populaires et les plus utilisés pour mesurer les performances des sites Web. Il est disponible gratuitement pour tous. Il est largement utilisé pour mesurer les performances en capturant des informations sur différents aspects du processus, après quoi il formule des recommandations sur la manière d'optimiser les performances des pages Web.

Indice de vitesse WordPress

Lorsque vous utilisez WebPageTest pour évaluer les performances de votre site, il affiche un certain nombre d’autres métriques, par exemple. premier octet, début du rendu, première peinture au contenu complet et temps de chargement, mais l’une des évaluations les plus critiques est l’index de vitesse. Il convient de rappeler que l’indice de vitesse n’est pas une mesure d’un facteur de vitesse spécifique pour votre WordPress, mais un score combiné représentant un certain nombre de mesures de vitesse différentes.

Indice de vitesse WordPress

L’indice de vitesse est devenu une mesure très importante au cours des dix dernières années environ, car c’est une bonne mesure de la performance d’un site Web. Il mesure la rapidité avec laquelle le contenu d'une page est rempli visuellement.

Indice de vitesse WordPress

Cela peut faire toute la différence en ce qui concerne l'expérience utilisateur.

Lorsqu'un site Web ne charge pas le contenu aussi rapidement qu'il le devrait, il n'aura probablement pas autant de visiteurs qu'il aurait dû l'être. Par conséquent, l'indice de vitesse s'est avéré très utile pour mesurer les performances du site Web par rapport aux performances des concurrents.

L’indice de vitesse peut également jouer un rôle important lorsque vous essayez réellement d’améliorer les performances de votre site. Lorsque vous apportez des modifications à votre site, vous devez rechercher un indice de vitesse plus faible après chaque modification. Cela vous dira si votre plus récent changement a eu l'effet désiré.


Méthodes pour améliorer votre indice de vitesse

Vous pouvez améliorer l’indice de vitesse d’un WordPress – la plate-forme CMS la plus largement utilisée – de différentes manières. Diminuer votre indice de vitesse consiste à améliorer les performances réelles de votre site, ainsi que ses performances perçues, ce que l’utilisateur devrait expérimenter.

La plupart de ces améliorations appartiennent à deux catégories, optimisant le chemin de rendu critique et optimisant l'efficacité du contenu. Pour améliorer les performances réelles et perçues, voici certaines des stratégies que vous pouvez utiliser.


Éliminer les actifs de site inutiles

L’un des meilleurs moyens d’améliorer les performances de votre site Web WordPress consiste à supprimer les ressources inutilisées de votre site WordPress. Il est très facile pour votre site de devenir encombré au fil du temps avec des feuilles de style, des fichiers JavaScript, du texte et des images qui n’ajoutent pas beaucoup de valeur. Certaines de ces composantes deviennent obsolètes ou deviennent moins utiles au fil du temps et devraient être éliminées lors des examens périodiques.

En fait, presque tout ce que vous ajoutez à votre site Web devrait être évalué en fonction de son efficacité à convertir les visiteurs. Si cela n’aide pas le processus de conversion, vous n’en aurez probablement pas besoin.


Optimiser les images

La plupart des gens savent que les images et les vidéos sont les objets de chargement les plus lents sur une page Web. Cela signifie que vous devriez revoir chacune de vos images et vidéos pour vous assurer de les vouloir vraiment sur la page. Sinon, retirez-les simplement.

Pour ceux qui, à votre avis, apportent une valeur exceptionnelle à votre site Web, vous pouvez prendre certaines mesures pour optimiser le chargement.

  • Utiliser des images progressives
  • Compressez les images pour améliorer la vitesse de chargement
  • Utilisez des formats de fichiers d'image next-gen efficaces
  • Remplacer les GIF animés par des fichiers vidéo
  • Redimensionner les images qui sont tout simplement trop grandes pour le conteneur
  • Utiliser le plug-in spécifiquement à des fins d'image, par exemple, TINYPNG

Utiliser des espaces réservés et des hauteurs prédéfinis

Cette tactique charge un cadre pour le reste de votre contenu. Il donne également aux visiteurs du site l'impression que l'écran sera chargé de manière intentionnelle et organisée. Pour établir ce cadre, vous devez créer un espace pour les éléments de site dont le chargement est un peu plus long, par exemple. vidéos et images.

Définissez des hauteurs prédéfinies pour les éléments contenant une feuille de style et chargez des espaces réservés pour vos icônes ou vos images. Cela indique au spectateur que du contenu supplémentaire est en route. Cela empêche également le contenu du site de se déplacer partout lorsque davantage de composants sont chargés.


Optimiser les polices, les scripts et les feuilles de style

Lorsqu'un navigateur Web rencontre l'un de ces composants lors de la création d'une page Web, il doit l'exécuter avant de poursuivre le processus de chargement. Vous avez tout intérêt à optimiser tous ces composants de manière à réduire le temps de chargement.

Vous serez peut-être surpris d'apprendre que les polices ajoutent beaucoup de poids aux pages Web. Cela est principalement dû au fait que chaque police doit être téléchargée par un navigateur avant de pouvoir être affichée. Les polices peuvent être optimisées en réduisant le nombre de variantes. Par exemple, au lieu d'avoir trois poids gras différents, vous pouvez vous en tenir à un seul.

Pour les fichiers JavaScript, vous pouvez utiliser le fractionnement de code pour fractionner la taille d'un fichier et déplacer les scripts non critiques au bas de la page. Autant que possible, compressez les fichiers pour qu'ils puissent être chargés plus rapidement.


Optimiser le chemin de rendu critique

Le chemin de rendu critique de votre site inclut tous les actifs de page qu'un navigateur doit restituer pour satisfaire la demande d'un visiteur. Il est préférable de hiérarchiser tous les actifs qui apparaissent au-dessus du pli afin de pouvoir les charger le plus rapidement possible.

Pour ce faire, vous devrez analyser tous les composants du chemin de rendu critique. Ensuite, vous devrez chercher des moyens de les organiser et de les consolider. C’est un peu comme tracer votre itinéraire de marche avant de commencer à marcher, en ce sens que vous serez beaucoup plus efficace si vous avez déjà un plan en tête.

Tout ce qui peut devenir un peu hasardeux prendra plus de temps et consomme plus de ressources. Voici les suggestions:

  • D'abord analyser et caractériser tous les éléments affectés
  • Éliminer toutes les ressources inutiles, et
  • Optimiser les éléments pour le téléchargement
  • Optimiser la taille des ressources en compressant afin de réduire les temps de téléchargement

Faire usage de la mise en cache

Après avoir optimisé votre page Web, vous serez dans une position où vous pourrez commencer à utiliser la mise en cache. Il s’agit de l’une des méthodes les plus fiables pour améliorer la vitesse du site, car il stocke les actifs dans un cache où ils peuvent être récupérés ultérieurement.

Lorsque vous utilisez la mise en cache HTTP, votre navigateur conservera une copie des ressources téléchargées dans sa mémoire cache. Cela permettra de les récupérer sans devoir effectuer un retour supplémentaire sur un serveur. Toutefois, certains hébergements Web, tels que Siteground et A2 Hosting, offrent à tous les utilisateurs une mise en cache de serveur préconfigurée, ce qui peut contribuer à améliorer les performances globales du site Web.

Cela peut faire une grande différence dans les performances, en ce qui concerne les visiteurs assidus. Des caches intermédiaires peuvent également être utilisés, tels que les réseaux de distribution de contenu (CDN), qui transmettent des actifs à partir d’un centre de données géographiquement plus proche de l’utilisateur.


La ligne de fond sur l'indice de vitesse

Bien qu’il ne soit certainement pas un outil parfait, l’indice de vitesse est l’une des mesures les plus efficaces actuellement pour évaluer les performances des pages Web. Il est possible que certains éléments du site, tels que les fichiers GIF, les carrousels et les vidéos en lecture automatique, génèrent parfois des résultats quelque peu imprécis.

Cependant, c'est toujours la mesure la plus précise de la vitesse du site qui peut être utilisée. L'utilisation de WebPageTest vous aidera énormément à optimiser votre WordPress, car elle vous indiquera certaines approches que vous pouvez adopter pour améliorer les performances. Cela signifie que vous n’aurez même pas à penser à ce qui doit être fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *